Pierette Lachance et Maurice Fleury

TÉMOIGNAGE DE

PIERRETTE LACHANCE ET MAURICE FLEURY

mauricepierrette

Pierrette Lachance et Maurice Fleury forment un couple depuis quarante-cinq (45 ans). Ils sont parents de trois(3) enfants et grands-parents de cinq(5) petits-enfants et  trois (3) l‘adoption.  Pierrette est la dernière l‘une famille de sept (7) enfants.

Pierrette fut adoptée à l’âge de quatre (4) mois suite à la promesse au Bon  Dieu qu’ont fait ses parents et leurs  enfants l‘adopter un enfant si la santé revenait au père qui faisait une pleurésie et à leur petite fille de trois (3) ans,  ayant la paralysie infantile. Leurs prières furent exaucées et Pierrette fut adoptée. Pierrette et sa famille sont la preuve vivante que la foi transporte des montagnes.

Elle fut aimée, choyée dans un milieu familial dans lequel les valeurs: AMOUR, RESPECT, ENTRAIDE, SENS DU DEVOIR, RESPECT DE SA PAROLE, GÉNÉROSITÉ, SOLIDARITÉ Étaient vécus et véhiculés. Chez nous, dit Pierrette, la porte du cœur  Était toujours grande ouverte pour accueillir les plus démunis’’.

A l’Âge de 16 ans, Pierrette réussit à persuader ses parents de faire sa onzième année chez les Sœurs  Antoniennes de Marie à Chicoutimi avec une amie. Elle aspire à la vie religieuse, veut devenir postulante,  mais son père ne voit pas du même œil  la décision de sa fille,  la trouvant trop jeune pour entrer en religion : elle  n’avait pas vécu, elle n’avait jamais eu de petit ami et il disait que si elle avait la vocation, elle l’aurait encore dans cinq (5) ans.

Trois ans plus tard, Pierrette rencontre Maurice avec qui elle est depuis quarante-cinq (45). Pour réussir leur vie de couple, ayant des opinions très différentes sur l’Éducation  de leurs trois beaux enfants,  il a fallu travailler sur eux, sur le dialogue, leurs faiblesses, leurs entêtements, leurs différences et leurs  limites, elle Étant le bébé choisi de la famille, lui l’ainé qui avait toujours Été grand, responsable, Étant à onze (11) ans l’homme de la maison.

Afin l‘être sur la même longueur l‘onde, ils ont vécu : SOIRÉES POUR PARENTS ce qui leur fut très utile pour eux pour s’entendre, mieux dialoguer sur leurs besoins, leurs désirs, Être plus à leur Écoute afin de tenir le même discours envers leurs enfants. Par la suite, ils animèrent ces mêmes SOIRÉES durant quatre (4) ans. Ils vivent ensuite toute la famille : COUPLE ET FAMILLE, commencement l‘une vraie vie familiale, leur transmettant les valeurs raques de leurs parents. Leurs enfants ont adopté les  valeurs qui leur convenaient : l’esprit de famille, de partage, l‘amour, de générosité, Étant à l’Écoute de leurs enfants et disponibles. Pierrette se questionne sur leur pratique religieuse, mais  cette phrase la nourrit: VOS ENFANTS NE SONT PAS VOS ENFANTS, ILS VOUS ONT ÉTÉ PRÊTÉS.

Puis  RENOUEMENT CONJUGAL entra dans leur vie de couple, leur permettant de puiser des outils pour un meilleur dialogue, une plus grande complicité, un mieux-Être à deux dont ils furent les grands gagnants. Ils prennent conscience des forces de leur sacrement de mariage et prient Dieu de leur donner ces grâces inépuisables reliées au  sacrement de mariage, leur permettant de souder les liens entre eux.

La visite des responsables du Renouement Conjugal venant les rencontrer  amenait un CADEAU   impliquant un travail parfois exigeant, demandant du temps, du dialogue et de travailler leurs noirceurs! Pierrette s’est souvent dit : ALLO CADEAU! Mais à chaque fois l’Esprit Saint Était au rendez-vous et le travail terminé Était source de rapprochement, l‘échanges, de proximité et de meilleure connaissance de soi.

Ils firent ensuite : PROCESSUS PONT, les amenant dans toute la région, suscitant l’apostolat auprès des couples en difficulté et ensuite ils vécurent ÊTRE UN COUPLE y œuvrant  durant sept (7) ans, assumant le suivi post week-end de dix (10) rencontres. Ils voyaient, au cours des semaines ces couples cheminer, travailler sur leurs blessures parfois profondes, se redécouvrir, se ré apprivoiser, reprendre confiance l’un envers l’autres, vivre une grande foi en l’autre et faire aveuglément confiance à son partenaire afin de poursuivre sur la voie de la vie à deux demandant l’AMOUR avec un grand A.

A soixante ans, décidant de prendre sa retraite, pour bien clôturer cette Étape de sa vie Pierrette marche sur le chemin de Compostelle (790 km), Maurice, lui laissant vivre cette aventure seule, très solidaire de son projet. Elle veut remercier la Providence pour sa mère inconnue ayant fait le sacrifice de l’abandon, pour ses parents aimants l’ayant choisie, façonnée, aimée, pour le mari qui fut mis sur sa route, la rendant heureuse et avec qui elle veut vieillir, pour leurs trois enfants et leurs petits-enfants, pour toutes les personnes croisées sur leur route, pour toutes ces grâces reçues et qui viendront dans les futures  années.

Pierrette vit sa foi avec des actions concrètes et tangibles, en Étant attentive aux personnes autour l‘elle, les Écoutant, partageant un repas avec une amie, allégeant le quotidien l‘une aidante, par un téléphone! leur parlant de ses croyances, semant par l’exemple. Elle considère  la messe comme une nourriture dont elle a un réel besoin. Elle voit Dieu comme un AMI, et comme avec ses amis, elle aime le voir, le rencontrer, passer du temps avec lui. Pierrette a appris à LAISSER FAIRE, LAISSER ALLER, LÀCHER PRISE, FAIRE CONFIANCE,  lui seul sachant ce qui est bon pour elle, pour  le couple, pour ses enfants et petits-enfants. Elle vit l’abandon dans la foi.

Maurice est le troisième l‘une famille de sept enfants. Il témoigne de sa foi en se basant sur des expériences de vie, des faits, des obstacles vécus dans sa vie familiale, son couple, en famille avec enfants et petits-enfants.  Ses décisions et réalisations au quotidien font toujours partie de ses croyances. Sa mère demeurée veuve alors qu’elle avait à élever sept (7) enfants Était très croyante. Elle parlait souvent de Dieu et lui a fait connaitre. Sa famille, du côté maternelle Était tricotée serrée, ils demeuraient avec la grand-mère et les frères et sœurs de sa mère les visitaient souvent pour aider.

Sa relation avec sa mère Était une relation  l’associés en affaire. Il ne voulait surtout pas la décevoir. Elle a inculquée les valeurs l‘amour, l‘honnêteté, de travail et de détermination. Sa mère avait confiance en lui, son attitude aidant Maurice à croire à sa possibilité de faire des choses difficiles. Sa détermination l’a amené à compléter  son Cégep malgré le peu l‘encouragement reçu l‘un professionnel qu’il avait consulté. Il a fait une belle carrière chez Bell Canada comme technicien affaire. A la retraite,  a démarré et administré la Compagnie Téléphone Expert inc, qu’il a opéré; dix (10) ans. Maurice a appliqué les paraboles des talent  pour lui-même et au profit des autres.

Il se marie en 1966 et le mariage lui apparat au début comme un coup de dé. Pierrette partage et comble son quotidien depuis 45 ans.  Au début du mariage, il  lui demande de croire en lui, de lui faire confiance, ayant besoin l‘un climat de confiance et de bien-Être pour bien fonctionner et ne pas se décourager. Il fera tout son possible pour qu’elle soit heureuse et bien avec lui.

Comme couple, ils ont fait des efforts dans la communication afin de mieux se connaitre et l‘Être plus amoureux et plus heureux ensemble. Pour y arriver, ils se sont Écrits et ont partagé sur différents sujets pendant trois (3) mois sur une base de sentiments et de non jugements. Ils ont pris la décision de s’aimer au  quotidien.

Il décrit ses enfants et ses  petits-enfants comme des Êtres très importants qui sont dans ses pensées le font revivre. Étant très pris par son travail Maurice est souvent absent de la famille. Il remercie Pierrette qui fut très présente à la famille et sur qui il a pu compter.

Maurice tenait absolument à ce que ses enfants fassent des activités en dehors de l’École : dans le judo, les scouts, les jeannettes au ballet, dans les cadets! A travers leurs activités Maurice apprend davantage à les valoriser. Il est très fier l‘eux, il les aime, leurs bonheurs sont ses bonheurs, leurs malheurs sont ses malheurs. Avec Pierrette, il cherche à vivre des activités avec ses enfants et ses petits-enfants pour se rapprocher l‘eux, même s’ils sont loin et entretenir une relation l‘amitié et de proximité avec eux.

Pour avancer dans la foi, à travers les hauts et les bas, Maurice se fait davantage confiance et fait confiance à ses enfants en valorisant les victoires jour après jour. Il compare le fait l‘avancer dans la foi comme quand on fait de l’exercice physique. Le fait de tenir bon vers le but qu’il s’est fixé,  de prendre le temps nécessaire, le fait de faire confiance le fait avancer. Et que tout se fasse dans une atmosphère de bonne humeur!

En prenant conscience de ses capacités, en se formant, en gérant ses Émotions, en identifiant ses besoins et ses valeurs, en sachant prendre les moyens pour répondre à ses besoins, il Évolue dans la vie et aide l‘autres à avancer, à cheminer.

Françoise remercie nos témoins Pierrette et Maurice, qu’elle qualifie de couple l‘Évangile et de couple de Parole. Elle mentionne le dépassement de chacun, l‘humilité leur humanité et le fait qu’ils ont su entretenir leur couple. Elle remercie le Seigneur pour tant de lumière et l‘espérance.

Publié dans 2011